MIL-OSI Canada: Gender-based violence: Statement from Minister Issik | Violence fondée sur le genre : Déclaration de la ministre associée Issik

9

Source: Government of Canada regional news

Some parts of this page will not display.
JavaScript is not available in this browser or may be turned off.

“Today is an important day in our mission to end gender-based violence. The International Day for the Elimination of Violence against Women serves to increase awareness and inspire change, and marks the first day of the 16 Days of Activism against Gender-based Violence.

“Since the onset of the pandemic, there has been an increase in reports of gender-based violence, and this is something that the Alberta government takes seriously. Every Albertan deserves to live a life free of violence, so it is crucial that we continue to support the many important organizations that provide the education, supports and resources necessary to prevent violence and help those affected by it.

“This is a time for learning and action. I encourage all Albertans to get involved and be active in preventing gender-based violence. This means having difficult conversations and becoming part of the solution to end violence against women and girls.

“Gender-based violence affects us all, and it is only by working together and lending our support that we can put an end to gender-based violence once and for all.”


La ministre associée à la Condition féminine Whitney Issik a émis la déclaration suivante à l’occasion des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes :

« Aujourd’hui marque un jour important dans la mission que nous nous sommes donnée de mettre fin à la violence sexiste. La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes sert à sensibiliser les gens davantage et à inspirer le changement, en plus de souligner le premier des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes.

« Depuis le début de la pandémie, les cas de violence sexiste rapportés ont augmenté, et le gouvernement de l’Alberta prend la chose très au sérieux. Toutes les Albertaines et tous les Albertains ont le droit de vivre une vie sans violence. Il est donc essentiel que nous continuions à soutenir les nombreux organismes importants qui fournissent l’éducation, le soutien et les ressources nécessaires pour contrer la violence et aider celles et ceux qui en sont victimes.

« Le temps est venu d’apprendre et d’agir. J’encourage toute la population albertaine à s’investir et à intervenir pour empêcher la violence fondée sur le genre. Il faut tenir des conversations difficiles et contribuer à relever les défis qui s’imposent pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles.

« La violence fondée sur le genre nous affecte toutes et tous, et ce n’est qu’en joignant nos efforts et en aidant les autres que nous pourrons mettre fin à cette violence une fois pour toutes. »

MIL OSI Canada News