Post sponsored by NewzEngine.com

Source: United Nations secretary general

The world marks the 30th anniversary of the International Day of Older Persons as we reckon with the disproportionate and severe impact that the COVID-19 pandemic has wrought on older persons around the world – not only on their health, but on their rights and well-being.
 
Older people must be a priority in our efforts to overcome COVID-19.  In keeping with the theme of this year’s commemoration, we must also examine how the pandemic might change how we address age and ageing in our societies.  Expanding opportunities for older persons and increasing their access to health, pensions and social protection will be crucial.  
 
This year’s observance falls as the world is also marking the International Year of the Nurse and Midwife, which highlights the vital role of health and social workers, such as nurses and midwives, in responding to the pandemic. The majority of them are women, including many older persons. These are the people who devote their lives to our care, and to the care of older persons, mothers and children, and deserve far greater support.  
 
As we seek to recover better together, we must make concerted efforts across the Decade of Healthy Ageing 2020-2030 to improve the lives of older persons, their families and communities.  The potential of older persons is a powerful basis for sustainable development. More than ever, we must listen to their voices, suggestions and ideas to build more inclusive and age-friendly societies.
 
*****
Le monde célèbre le 30e anniversaire de la Journée internationale des personnes âgées alors que nous luttons contre les conséquences graves et disproportionnées que la pandémie de COVID-19 entraîne pour ces personnes dans le monde entier – non seulement pour leur santé, mais aussi pour leurs droits et leur bien-être.
 
Les personnes âgées doivent être une priorité de notre action de lutte contre la COVID-19. Dans la droite ligne du thème des célébrations de cette année, nous devons également nous interroger sur la façon dont la pandémie pourrait modifier notre manière d’aborder la question du vieillissement et des personnes âgées. Il sera essentiel d’élargir les possibilités offertes à ces dernières et d’améliorer leur accès à la santé, aux pensions de retraite et à la protection sociale.
 
En 2020, le monde célèbre également l’Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier, qui connaissent mieux que personne les difficultés que rencontrent actuellement les personnes âgées. Les professionnels de la santé et les travailleurs sociaux tels que le personnel infirmier et les sages-femmes jouent un rôle essentiel dans la lutte contre la pandémie. La plupart sont des femmes, âgées pour bon nombre d’entre elles. Ces personnes, qui consacrent leur vie à prendre soin de nous, ainsi que des personnes âgées, des mères et des enfants, méritent que nous les soutenions bien davantage.
 
Tandis que nous cherchons à nous remettre au mieux, tous ensemble, nous devons œuvrer de concert à améliorer la vie des personnes âgées, de leurs familles et de leur entourage tout au long de la Décennie du vieillissement en bonne santé (2020-2030). Le potentiel des personnes âgées est un atout considérable pour le développement durable. Plus que jamais, nous devons entendre leurs voix, leurs avis et leurs idées afin de construire des sociétés plus inclusives et mieux adaptées à leurs besoins.
 

MIL OSI United Nations News